Autriche Europe

Un beau week-end à Vienne (Autriche)

5 avril 2018

– Vienne, beauté classique –

Dans la foulée de mon article sur Copenhague, je vous emmène cette fois ci à Vienne ! Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre concernant la capitale autrichienne, je dois avouer que j’ai été tout de suite conquise. La ville a ce charme très classique auquel on peut s’attendre, très propre et bien entretenu. Vadrouiller et se perdre dans ses rues est un plaisir, qu’on reste sur les grandes artères ou qu’on s’aventure dans ses petites ruelles… 

Vienne compte forcément son lot d’incontournables, comme par exemple la cathédrale Saint Etienne, située au coeur de la ville. Pour prendre le pouls d’une cité, rien de tel que de faire un tour au marché ! Le plus connu reste ici le Naschmarkt que vous retrouverez sur quelques photos plus bas. On y trouve de tout, aussi bien les vivres classiques que des petites douceurs, de mémoire j’ai bien du céder à une pâtisserie locale ! Dans un tout autre style, place au Belvédère. Je me suis contenté d’une visite extérieure, mais qui en valait la peine ! Le lieu est superbe, abritant deux châteaux et jardin, dans lequel il est très agréable de se promener et se poser.

– La splendeur d’une grande roue –

Enfin parmi mes indispensables, voici mes deux préférés. Le Prater tout d’abord, icône de la ville à l’image de Tivoli à Copenhague. Parc à la fois faisant office de fête foraine et d’espace de verdure, j’ai eu l’occasion de découvrir la partie amusante de nuit. Impossible de faire l’impasse sur la grande roue, trônant fièrement du haut de ses 65m depuis 1827 ! Enfin, en bonne cavalière, je n’ai pas pu manquer de me rendre à l’Ecole d’Equitation Espagnole. Mon gros regret aura été de n’avoir pas pu prendre de place pour une des reprises d’entrainement, je me suis consolée avec la visite guidée des lieux. Et on en prend quand même plein les yeux ! Le guide vous entraine aussi bien dans les lieux les plus prestigieux que les endroits les plus intimes, en passant par une belle découverte des écuries et de leurs beaux occupants, les blancs lipizzans.

N’hésitez pas à aller faire un tour sur mon album Flickr, d’autres belles destinations sont à l’honneur pour cet Interrail. Place aux photos !

 

– Dans les rues de Vienne –

Dans les belles rues de Vienne.

A l'intérieur d'une église. Une belle église vue de l'extérieur.

Statue d'un cavalier sur son cheval cabré.

Le parlement de Vienne.

Une belle rue de Vienne à la nuit tombée.

Une belle rue de Vienne à la nuit tombée.La cathédrale de la Place Saint Etienne.

Passants se reflétant dans une flaque d'eau.

Petit camion de rue d'alimentation à la nuit tombée.

Dans une station du métro viennois

Promenade dans les allées du marché Naschmarkt.

Promenade dans les allées du marché Naschmarkt.

L'église Saint Charles de Vienne.

Les jardins du Belvédère de Vienne.

Les jardins du Belvédère de Vienne.

Dans les ruelles de Vienne.Petite place avec restaurant en terrasse.

Dans les rues de Vienne.

 

– Ballade incontournable au Prater –

L'entrée du parc du Prater.

Cabines de la grande roue du parc du Prater.

Vue de la structure de la grande roue du parc du Prater.

Manège du parc du Prater, vue de nuit.

 

– Musique et École Espagnole de Vienne –

Fanfare militaire dans les rues de Vienne. Chef d'orchestre de la fanfare militaire.

Douceurs viennoises : café et pâtisseries en terrasse.

Statue ou fontaine, dans les rues de Vienne.L'entrée du palais de Sissi.

Cours intérieure et statue.

Détail des selles des cavaliers de l'École d'Équitation Espagnole de Vienne.

Détail des brides des cavaliers de l'École d'Équitation Espagnole de Vienne.

Le manège de l'École d'Équitation Espagnole de Vienne.

Groupe de musique jouant dans les rues de Vienne.

Petite pause dans un parc viennois.

Petite pause dans un parc viennois.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply